Publicité

Chiali smile center

Ophtalmologie
L'adresse est désactivé plus d'info
Fermé
Heures d'ouverture
Dimanche
08:00 - 16:00
Lundi
08:00 - 16:00
Mardi
08:00 - 16:00
Mercredi
08:00 - 16:00
Jeudi
08:00 - 16:00
Samedi
08:00 - 16:00
Le téléphone est désactivé plus d'info
Donner votre avis
  • 0.0
  • Avis :0
  • RP :
  • Badges :0
  • Vues : 24

Carte

La carte est désactivée plus d'info

Services

CORRECTION DE LA MYOPIE FORTE PAR IMPLANT MYOPIQUE.

L’implant myopique est une lentille introduite chirurgicalement à l’intérieur de l’oeil .
Elle vient remplacer les lunettes ou les verres de contact.Elle corrige la myopie mais ne la guérrit pas.
C’est un moyen d’excellente vision qui ne dispense pas de continuer à contrôler le fond d’oeil et la tension oculaire et à surveiller la survenue de la cataracte.
Il en existe deux principaux,l’ARTISAN et l’ICL.
Le premier se place devant l’iris,le deuxième derrière.Ces implants permettent aussi de corriger l’astigmatisme associé s’il est important.
Un contrôle de la cornée devrait se faire tous les six mois et déciderait éventuellement de l’enlever s’il n’est pas toléré.Sa pose necessite une véritable opération chirurgicale où l’oeil est ouvert, contrairement au lasik qui est une procédure chirugicale à globe fermé.
A l’opposé du lasik, l’implant myopique s’adresse aux myopes forts.C’est actuellement l’une des thérapeutiques de choix qui est proposée pour la correction de la forte myopie.

CHIRURGIE DES GLAUCOMES.

Le glaucome est une maladie chronique et il faut se battre . Il existe de nombreux traitements pour stopper la dégradation de la vision. La chirurgie est une arme efficace pour lutter contre cette maladie.


Il existe différents traitements du glaucome : les collyres, le laser et la chirurgie.
Les risques et les bénéfices de chaque méthode sont calculés et on décide généralement d’une opération lorsque la maladie n’est pas ou plus contrôlée par le traitement médical c’est à dire qu’il persiste une dégradation du champ de la vision liée à une tension oculaire trop élevée.
Chaque cas est évalué individuellement, car chaque individu est unique. Il n’y a pas de chiffre de tension oculaire à partir duquel on décide d’opérer. La décision est prise en fonction de l’évolution du nerf optique, du champ visuel et de la tension oculaire.
Il ne s’agit pas d’une intervention de confort pour se passer des gouttes mais d’une chirurgie de nécessité liée à l’évolution de la maladie ou à une intolérance aux traitements précédemment utilisés.


Comment se déroule l’opération ?
L’intervention se déroule en étant allongé. Après avoir anesthésié l’œil, un champ opératoire (drap stérile) est placé sur le visage, avec un tuyau d’oxygène qui arrive en dessous près du nez pour aider à respirer. Vous ne verrez donc pas les instruments. La tension artérielle est vérifiée régulièrement (brassard qui se gonfle sur le bras). L’intervention est réalisée sous microscope par le chirurgien aidé par un assistant. Elle ne dure pas longtemps (moins d’une heure). Il suffit simplement de ne pas bouger la tête (qui est fixée au niveau du front par du sparadrap). Un pansement est placé sur l’œil en fin d’intervention. Il est enlevé le lendemain à la première consultation de contrôle post-opératoire

CORRECTION DE LA MYOPIE PAR LASER FEMTOSECOND TECHNIQUE SMILE.

Nouvelle technique d’opération de la myopie et de l’astigmatisme, le Smile est une technique au laser Femtosecond qui est moins invasive que le Lasik.
Indolore, l’opération avec la technique Smile s’effectue sous anesthésie locale au moyen de gouttes. Le laser prédécoupe un petit lenticule dans l’épaisseur de la cornée dont le volume correspond au niveau de myopie ou d’astigmatisme à corriger. Puis, le laser effectue une petite incision en forme de Smile à travers laquelle le chirurgien va extraire le lenticule. Les résultats de ces opérations de la myopie et de l’astigmatisme (faible et forte correction) avec la technique Smile sont excellents.


La technique Smile possède des avantages certains par rapport au Lasik. En effet, le Smile ne nécessitant pas de découpe de capot, l’œil est plus résistant : il y a ainsi conservation de la structure et de la morphologie de la cornee. il n’y a pas de sécheresse oculaire en post opératoire comme dans le Lasik. Il y a moins de précautions post opératoires (il n’est plus nécessaire de dormir avec des coques, on peut se frotter les yeux sans danger, les femmes peuvent se maquiller plus tôt…). Par ailleurs,. A noter que l’opération de la myopie et de l’astigmatisme au Smile est préférable pour les patients qui pratiquent les sports de combat.


Des le lendemain le patient peut se passer de lunettes et de lentilles et récupère donc sa vision totale le lendemain

TRAITEMENT DES MALADIES CHRONIQUES DE LA SURFACE DE LA CORNÉE

Les indications de la greffe amniotique
La cornée est une membrane transparente enchâssée à l’avant de l’œil comme un hublot et permettant le passage de la lumière. A la suite de certaines agressions (brûlure oculaire par exemple) ou de maladies, elle peut être le siège de lésions ne cicatrisant pas malgré un traitement bien mené. La cornée altérée perd sa transparence et entraîne une baisse de la vision.


La conjonctive est une fine peau transparente recouvrant le blanc de l’œil et entourant la cornée. Elle peut être l’objet de cicatrices particulièrement gênantes, de tumeurs bénignes ou malignes.


Pourquoi proposer une greffe de membrane amniotique ?
Chez la femme enceinte, la membrane amniotique recouvre le placenta et entoure le fœtus. Cette membrane, extrêmement riche en substances cicatrisantes, s’est avérée très efficace lorsqu’elle est greffée à la surface de la cornée malade. La membrane amniotique est également très utile pour reconstruire la conjonctive lorsqu’il a été nécessaire d’enlever une lésion conjonctivale de grande taille. L’opération de greffe de membrane amniotique Le patient est en position allongée pour l’intervention. Celle-ci est réalisée en milieu chirurgical stérile et sous microscope opératoire.

CATARACTE PAR PHACOEMULSIFICATION ET IMPLANT MULTIFOCAL.

La chirurgie de la cataracte est la chirurgie la plus pratiquée au monde. Sa modernisation est constante et les progrès technologiques récents permettent de corriger davantage de troubles de la réfraction, de diminuer les risques liés à la chirurgie, d’accélérer la récupération visuelle et de réduire l’incidence des complications postopératoires. Récemment, on a assisté à l’introduction des implants toriques et multifocaux, de la phacoémulsification torsionnelle et de la micro-incision cornéenne. Dans la prévention de l’endophtalmie, la nouveauté comprend désormais une injection intracamérulaire d’antibiotique.


L’avenir du traitement de la cataracte réside probablement dans l’élimination à terme de la chirurgie par phacoémulsification au profit d’une chirurgie au laser, plus sûre et plus reproductible.

CHIRURGIE DES STRABISMES .

Le strabisme est en général d’origine cérébrale, mais on ne sait pas opérer le cerveau pour opérer le strabisme.


En revanche, on sait opérer les muscles oculomoteurs. Ce sont les muscles qui font bouger les yeux. Il sont au nombre de 6 par œil et agissent comme des bretelles qui, fixées sur l’œil, le font bouger.


La chirurgie consiste à régler les « bretelles », c’est à dire les muscles, pour réaligner les yeux.


Pour cela, on peut affaiblir certains muscles (en général, on les rallonge avec du fil, comme on rallongerait des bretelles pour les détendre) et en renforcer d’autres (en les raccourcissant, comme on raccourcirait des bretelles pour les retendre).


Ces muscles oculomoteurs sont très superficiels et, pour la plupart, faciles d’accès, simplement recouverts par la conjonctive qui est une fine membrane : on fait une incision dans la conjonctive et on a accès aux muscles (sans avoir besoin de sortir le globe oculaire de l’orbite!).

CHIRURGIE DES PAUPIÈRES ET VOIES LACRYMALES.

Nombreuses sont les maladies qui affectent les paupières, le canal lacrymal ou l’orbite. Elles nécessitent un dépistage, un diagnostic et un traitement médical ou chirurgical approprié.
Parmi celles-ci, nous pouvons citer:



  • Entropion: le bord libre de la paupière se retourne vers l’intérieur

  • Ectropion: le bord libre de la paupière se retourne vers l’extérieur

  • Dermatochalasis: excès de peau de la paupière supérieure

  • Brow ptosis ou descente du sourcil

  • Floppy Eyelid Syndrome: hyperlaxité palpébrale entraînant un retournement nocturne des paupières vers l’extérieur

  • Malposition de la paupière supérieure ou inférieure due à une paralysie faciale

  • Blépharoptosis: chute congénitale ou acquise de la paupière

  • Tumeurs bénignes ou cancéreuses de la paupière

  • Inflammation, infection ou obstruction des canaux lacrymaux

  • Orbitopathie thyroïdienne ou inflammatoire

  • Lésions vasculaires périorbitaires et tumeurs orbitaires

  • Œil aveugle douloureux

  • Reconstruction de la cavité orbitaire après éviscération

  • Blépharospasme.

GREFFE DE LA CORNÉE ET CROSS LINKING.

Le kératocône est une maladie oculaire évolutive. La cornée (la partie extérieure transparente de l’œil) qui est normalement ronde et en forme de dôme s’amincit pour former un cône. L’irrégularité de la cornée provoque une vision floue.


Le traitement Cross-linking (CXL) permetde renforcer la biomécanique de la cornée et d’arrêter la progression du kératocône dans les premières phases de la maladie. Cette technique consiste à appliquer une solution photosensible (la riboflavine ou vitamine B2) sur la cornée et à l’exposer à une faible dose de rayons ultraviolets. La vitamine B2 réagit alors avec la lumière ultraviolette pour créer de nouveaux liens de collagène tout au long de la cornée.

TECHNIQUE SMILE

Un Laser 100% Femtosecond de toute dernière génération de CARL ZEISS, GERMANY corrige les myopies moyennes (actuellement jusqu’à –10.00 Dioptries) et astigmatismes (jusqu’à 5 Dioptries). Contrairement au Lasik qui nécessite une ouverture de la cornée (capot), la méthode SMILE est intrastromale et conserve donc l’intégrité architecturale de la cornée.
Ce Laser est aujourd’hui à votre disposition à :


LA CLINIQUE DE LA VISION ALGER & ORAN
Il s’agit d’une séance unique, réalisée par un seul laser, qui réduit le temps opératoire à quelques seconde seulement (30 secondes). La technique n’utilise ni lame, ni laser Excimer. Cette technique du SMILE prouvée indolore, donne des résultats impressionnants dés le lendemain de l'intervention. Ainsi le patient récupère une excellente vision sans aucune cicatrice visible sur la cornée.


Media

Professionnels similaires